Les photos de classe

Chers Amis bonjour à tous

A signaler que nous sommes actuellement occupés à rassembler les anciennes photos de classes. Si vous en possédez, elles nous intéressent ! Merci de consulter cette page pour savoir celles que nous n’avons pas encore, ou pour retrouver vos anciens voisins de classe…

ligne_divers006

Retrouvailles des copains et copines de Beauvoir/Niort

Image de prévisualisation YouTube

ligne_divers006

Plus de 40 ans après, retrouvailles pour les anciens du Primaire de l’école de Beauvoir

Image de prévisualisation YouTube

Les retrouvailles d’anciens camarades de l’école de Beauvoir, 40 ans après

ligne_divers006

L’école des garçons

ECOLE GARCONS BEAUVOIR

En service en 1904 , au 79  Avenue de Niort . Auparavant, les garçons se rendaient à  leur école situés dans une partie de l’actuelle salle des fêtes (Jean Richard).Elles fut connue sous le nom de  » petite école ». En 1965 , une seule école primaire, route de la gare, accueillait les élèves garçons et filles.

ligne_divers006

ecole des garçons en

ligne_divers006

L’école des filles

1884

ECOLE DES FILLES 1884

Construite en 1884 à l’arrière de la maison au 145 Avenue Saint Jean d’Angely. L’impasse de la Grande-Ecole en était le chemin d’accès.

ligne_divers006

1937-1938

ECOLE 1937-38

1937-1938: de gauche à droite

1er rang: C.Movellan, G.denoël, J.Mercier, Y.Guitton, C.Goudeau, M.Ré

2e rang: J-C Patout, Y.Chataignier, Poupinot, R.Vergnault, H.Dupeux, P.Guerin, S.Sarragoza.

3e rang: J.Dupeux, M.Raynaud, J.Poupard, J.Izambard, R.Warneys, P.Serpault, Y.Lalu.

ligne_divers006

1949-1950

1949-1950

1949-1950 de gauche à droite

1er rang: S.Papot, M.Pernaud, M-M.Radiski, Rocher, ?, M.Thin, C.Péquin, J.Champeau.

2e rang: H.Macé, A.Guy, S.Cousin, L.Guy, A.Gacioch, H.Gacon, Y.Rocher, N.Rabault, L.Chabot,M.Bontemps.

3e rang: Y.De Longpré, M.Beau, L.Genty, M.Champeau, J.Geay, M.Alliot, A.Géron, F.Hérault, J.Mathieu.

ligne_divers006

e1

ligne_divers006

1949-1950

10347244_1754192014809451_3845091450886122406_n

ligne_divers006

bb2

ligne_divers006

1953

10940424_1708418862720100_7293523089738581386_n

1953  l’instituteur Monsieur Bireleau

ligne_divers006

12832576_1753477218214264_99960853632265258_n

ligne_divers006

196?

photo ecole beauvoir2

1 Bruno Audiger
2 ?
3 ?
4 ?
5 Remy bauffe
6 Didier audiger
7 Catherine
8 Corine giraud
9 Veronique savin
10 Marylène Bélanger
11 Nadine bourdon
12 Cathy bachelier
13 Lorette papin
14 Veronique berthouin  Véronique CHAMBON (BERTHOUIN) limoges
15 Agnes jault
16 Patricia arnaud
17 Marie paule peltier
18 Patricia bonnin
19 Catherine lamberton
20 ?
21 Annie claude goudeau
22 Sylvia portron
23 Catherine dupuy
24 Nadine bersegeay
25 ?
26 Claude bonnin
27 Philippe arnaud
28 Gerard rousseau
29 ?
30 Thierry berthoin
31 Didier bauffe
32 Patrice bousson
33 Jean luc jault
34 Jean paul ré
35 Philippe Mo

ligne_divers006

196?

photos autrefois (10)

1 françoise berthonneau

2 sylvia portron

3 odile gachignard

4 christine malvaud

5 annie forget

6 colette artero

7  ? michaud

8 annie dupuy

9 nathaliejousse,

10 patricia bonnin

12 corinne giraud

13 catherine guignard

14 catherine dupuy

15 nadine bourdon

16 patricia arnaud

19 cathy bachelier

18 veronique savin

17 veronique berthouin

ligne_divers006

1976

1976

ligne_divers006

1977

1977 ce1

ligne_divers006

1980

1980 - Beauvoir  cp

ligne_divers006

1980

1980 cm1

ligne_divers006

1981

1981  CP

ligne_divers006

1982

1982 - CE1

ligne_divers006

1983 CM2

1983 CM2

ligne_divers006

1984 CE2

1984 - CE2

ligne_divers006

1984 CM2

1984 85 cm2

ligne_divers006

1985  CM1

1985 - CM1 - 19841985

ligne_divers006

1985

1985 - CM1 en 1985-1886

ligne_divers006

1985 CM2

1985 - CM2 198485

ligne_divers006

1985 CM2

1985 cm2 mr chaigne

ligne_divers006

1986 CM2

1986 - CM2

ligne_divers006

1986 CM2

1986CM2

ligne_divers006

1987 CE1

1987-1988 CE1

ligne_divers006

1989 CM2

1989 cm2

ligne_divers006

1996 CM2

1996 cm2

ligne_divers006

Photos sans dates !!!!

Les photos de classe 1422632_862078303808740_6669874613170619508_n

Photo 1

ligne_divers006

10599576_820428781314222_3004139373011763854_n

Photo 2

ligne_divers006

13055233_1163800953639290_1201804439689424595_o

Photo 3

ligne_divers006

13116062_1163800950305957_773542900417641316_o

Photo 4

ligne_divers006

ecoleb1

Photo 5

ligne_divers006

ecoleb2

Photo 6

ligne_divers006

o5

Photo 7

ligne_divers006

o6

Photo 8

ligne_divers006

P1

Photo 9

ligne_divers006

La presse locale

coupure du courrier de l'ouest 17 juillet 2016

ligne_divers006

 

BEAUVOIR-sur-NIORT  1968 - 1970

Ecoles:  M. André CHAIGNE, Directeur; Mme Liliane CHAIGNE, M. Joseph TALON, Mme BERNARD.

ligne_divers006

André Chaigne :  » Le certificat d’études, c’était la clé « 

ANDRE CHAIGNE instit

André Chaigne chez lui à Beauvoir. Quand il était directeur, il habitait un logement de fonction obligatoire : « C’était important, on était au cœur du bourg, on faisait partie de la vie de la commune ».

De 1958 à 1985, il a été directeur de l’école de Beauvoir. Un instit “ à l’ancienne ”, pilier de la vie sportive, érudit passionné d’histoire et élu municipal.     André Chaigne pointe du doigt un visage sur une photo de classe. « Celui-ci est arrière-grand-père… » L’arrière-grand-père a été son élève à l’école primaire. Et parmi ceux dont il a été l’instituteur, certains l’ont déjà invité à leur pot de départ à la retraite. André Chaigne, 85 ans, a été de 1958 à 1985 le directeur de l’école de Beauvoir-sur-Niort. « Ce sont souvent ceux avec lesquels j’ai été le plus tenace qui reviennent me voir. Ils en ont avalé des dictées et des analyses logiques ! », sourit-il. La grande affaire, les premières années où il a exercé, était de faire obtenir aux écoliers leur certificat d’études. Entre le CM2 et l’âge de 14 ans, ils étaient préparés comme des champions. Cinq années de suite, un des élèves d’André Chaigne a fini premier du canton.

«  Les campagnes se vidaient  »

Le « certif » était le sésame à même d’ouvrir bien des portes aux enfants d’ouvriers et d’agriculteurs qui peuplaient sa classe. Beauvoir comptait alors une laiterie et une usine de chaussures qui, à sa fermeture, employait 140 salariés. « C’était le temps où les campagnes se vidaient et il fallait trouver des emplois : postier, gendarme… Le certificat d’études, c’était la clé. Le diplôme, on l’encadrait dans les familles. » Le monde d’André Chaigne, fils d’agriculteurs de Soudan, pur produit de l’École normale de Parthenay, c’est un peu comme si la IIIe République n’avait pas cessé d’exister. Archétype de l’instituteur érudit passionné d’histoire locale et pilier de la vie sportive, il a dirigé le club de foot pendant près de 40 ans, a été à l’origine de la création du club cyclo, et a écrit un livre sur Beauvoir autrefois (1). Sans oublier la vie municipale, où l’instituteur a trouvé naturellement sa place : en 1971, il est élu sans même se présenter, les électeurs ayant glissé son bulletin dans l’urne. Et d’entrée de jeu, dès la première séance du conseil, le voilà bombardé premier adjoint. Il le restera 30 ans. Le directeur habitait un logement de fonction obligatoire : « C’était important, on était au cœur du bourg, on faisait partie de la vie de la commune ».

«  Est-ce qu’il a été sage au moins ?  »

A l’époque, la seule question que posaient les familles en allant récupérer leur progéniture à la sortie de la classe, c’était : « Est-ce qu’il a été sage au moins ? », considérant que pour le reste, l’instituteur était seul maître à bord. Des innombrables dictées qu’il a fait faire, André Chaigne garde un indéfectible attachement à l’orthographe, à la grammaire et au choix des mots. Commentaire malicieux : « On fait des efforts pour sauver les monuments historiques ou les grenouilles. Il faudrait aussi penser à la langue française ».

(1) « Se souvenir de Beauvoir-sur-Niort et de son canton » paru chez Geste Éditions.

témoignage

Le peintre et dessinateur niortais Claude Bonnin, par ailleurs professeur des écoles, a été l’élève d’André Chaigne en cours moyen. « Je me souviens qu’André Chaigne nous emmenait découvrir la forêt et ramasser des champignons. C’était l’école en culotte courte… Peut-être pouvait-il se montrer parfois un peu sévère avec des élèves, mais c’était parce qu’il voulait qu’ils réussissent. Avant tout, il était juste, il l’a toujours été, et aujourd’hui que je suis enseignant, c’est une valeur que j’essaie de transmettre : me montrer juste. J’ai envie de redonner aux autres ce qu’André Chaigne m’a donné. Je suis toujours resté en contact avec lui. Un jour que je lui rendais visite, il m’a dit : «  Tiens, j’ai des choses à toi…  » C’était mes cahiers de poésies qu’il avait gardés après toutes ces années, parce qu’il y avait dessus des dessins à moi. »

RETOUR

face*logoinsta

 



Répondre

Cordialement Ninon |
videchezmoi |
classe des cp |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sandrinenature
| Bloghistoire38
| Asams67